Chaire industrielle de recherche sur la
construction écoresponsable en bois

Annonce : Dernière mise à jour novembre 2018

MSc RDC 18 - Le bois comme générateur d’ambiances visuelles en architechture

Geneviève POIRIER Maîtrise, architecture, ULaval
Direction: André Potvin

Problématique

En architecture, le choix d’un matériau de construction pour la structure et la décoration d’un espace constitue en une étape primordiale du processus de conception. Malheureusement, lors du choix d’un matériau de construction, les qualités sensorielles sont souvent ignorées. Cette recherche a ainsi pour objectifs d’investiguer les effets du bois sur la satisfaction d’un occupant. Plusieurs chercheurs ont traité de la comparaison de l’impact de différents matériaux de construction sur la satisfaction de l’occupant. Les résultats des études sont semblables pour ce qui est de la perception face au bois : ce matériau est qualifié de « chaleureux », « agréable », « naturel » et « relaxant ». L’effet positif du bois comparativement à d’autres matériaux ayant été démontré, cette étude vise plutôt à investiguer l’effet que peuvent avoir plus précisément différentes essences et teintes de bois dans l’espace.

L’objectif de la recherche

Cette recherche expérimentale en partenariat avec le groupe de recherche en ambiances physiques (GRAP) ainsi que la chaire industrielle de recherche sur la construction éco-responsable en bois de l’Université Laval (CIRCERB) a pour but d’expérimenter l’effet de diverses essences et couleurs du bois sur la satisfaction visuelle des occupants. La satisfaction visuelle est définie comme l’ensemble des stimuli de perception visuelle menant à une sensation de bien-être, de confort. La recherche se veut exploratoire plutôt que déterministe.

Méthodologie

La méthodologie utilise la comparaison de maquettes à échelle réduite comprenant diverses proportions et couleurs de bois. Des photos sont comparées quantitativement pour leur teinte, saturation, luminosité et contrastes afin de qualifier chacun des espaces. Un questionnaire sur la perception visuelle des textures, des couleurs et de la luminosité ainsi que sur l’appréciation générale de l’espace est passé à 80 participants de la communauté universitaire. Une analyse statistique est effectuée afin de découvrir quels sont les espaces préférés, moins appréciés, et comment il est possible de générer une ambiance en bois confortable et favorisant un bien-être psychologique.

Applications potentielles et retombées industrielles

La recherche permettra de découvrir quelles essences sont à privilégier dans un tel type d’espace, en termes de teintes, de vernis et d’emplacement. L’utilisation du bois pour des surfaces autres que les planchers (murs et plafonds) permettrait de réduire l’utilisation de matériaux non écologiques.

genevieve.poirier.9@ulaval.ca

Partenaires

partenaire partenaire
partenaire partenaire partenaire partenaire partenaire partenaire
partenaire partenaire partenaire partenaire partenaire partenaire
partenaire partenaire
Version mobile