Chaire industrielle de recherche sur la
construction écoresponsable en bois

Annonce : Dernière mise à jour novembre 2018

MSc RDC 15 - Caractérisation de la propagation d’un incendie dans une structure à claire-voie

Frédéric Blondin Maîtrise, Sciences du bois, ULaval

Problématique

Dans les charpentes légères en bois, les isolants biosourcés constituent une stratégie gagnante pour faire d’une construction neuve un puits de carbone biogénique à coût abordable. Toutefois, une barrière réglementaire importante subsiste, celle de la résistance au feu entre les compartiments en présence d’une charge combustible supérieure.

L’objectif de la recherche

L’objectif général du projet consiste à documenter les risques d’incendie dans une structure à claire-voie d’un bâtiment d’au moins 6 étages et à développer des stratégies de protection des connecteurs en acier. Un modèle de simulation numérique de la propagation d’un incendie sera réalisé pour une structure à claire-voie isolée avec un isolant combustible et biosourcé.

Méthodologie

Tout d’abord, la méthodologie de recherche consiste à déterminer, grâce à la revue littéraire, les connaissances actuelles sur le sujet. Par la suite, il faudra déterminer la charge combustible de l’isolant biosourcé qui s’avère être le ballot de paille dans le cas de cette recherche. Il sera possible de déterminer la densité optimum de l’isolant pour une résistance incendie accru. Ces tests seront effectués à l’aide d’un calorimètre à cône. Conjointement, un modèle 3D par élément fini sera réalisé pour effectuer une modélisation de la propagation et du comportement en cas d’incendie. Les aspects les plus sensibles du système seront identifier et des alternatives proposées. Les modèles numériques seront validés par un essai en laboratoire.

Applications potentielles et retombées industrielles

La caractérisation de la propagation d’un incendie dans une structure de type claire-voie ayant comme charge combustible un isolant biosourcé permettra de quantifier le comportement du bâtiment par le biais d’une modélisation numérique et de test en laboratoire. Des validations réelles pourront être considérées sur la performance thermique et mécanique des aspects les plus sensibles du système structural. La modélisation permettra de proposer des alternatives de conception et permettra de documenter la performance en matière d’incendie d’un bâtiment avec ce système structural. Les alternatives pourront permettre la construction neuve de bâtiment en respectant les règlements incendie.

frederic.blondin.1@ulaval.ca

Partenaires

partenaire partenaire partenaire partenaire
partenaire partenaire partenaire partenaire partenaire partenaire
partenaire partenaire partenaire partenaire partenaire partenaire
partenaire partenaire
Version mobile