Chaire industrielle de recherche sur la
construction écoresponsable en bois

Annonce : Dernière mise à jour novembre 2018

MSc RDC 06 Comportement à la traction longitudinale d’assemblages multi-tiges dans le bois lamellé-collé

Raphael Bouchard Maîtrise, Sciences du bois, ULaval
Codirection: Caroline Frenette

Mise en contexte

Le projet de recherche porte sur l’étude du comportement d’un assemblage pour des membrures en bois lamellé-collé. Le principe de ce type d’assemblage repose sur le transfert des efforts par l’intermédiaire d’un adhésif structurel. Des tiges filetées sont insérées dans les membrures en bois à l’aide de trous prépercés. Les deux matériaux sont ensuite liés mécaniquement à l’aide d’un adhésif structurel. Le projet de recherche fera l’étude d’un assemblage multi-tiges sollicité à court terme, en traction longitudinale.

Problématique

En raison de la complexité du système d’assemblage comprenant 3 matériaux soient l’adhésif structurel, le bois et l’acier, de nombreuses études ont été réalisées sur des échantillons comprenant une tige collée. Ainsi, il a été possible d’isoler et de caractériser l’influence des paramètres d’assemblage sur la performance celui-ci. Toutefois, en raison du faible nombre d’études faites sur des assemblages multi-tiges, les ingénieurs n’ont pas accès à une grande variété d’informations pertinentes lorsque vient le temps de prédire la résistance d’un assemblage multi-tiges.

L’objectif de la recherche

Il sera question de concevoir et caractériser un assemblage multi-tiges performant ayant un comportement ductile à la rupture. Il sera aussi question de concevoir un assemblage facilement introduisible à la pratique des ingénieurs. Le comportement des assemblages, la proportionnalité de la performance vis-à-vis le nombre de tiges utilisé, l’effet du contrôle de serrage des écrous et l’effet de groupe (s’il y a lieu) seront les principaux éléments étudiés dans ce projet de recherche.

Méthodologie

Des membrures de 1 mètre en bois lamellé-collé comportant à chaque extrémité un assemblage multi- tiges seront sollicités en traction longitudinale jusqu’à la rupture. Des systèmes de transfert seront conçus afin de permettre la transmission des efforts du banc d’essai aux assemblages et des capteurs lasers seront utilisés pour enregistrer le comportement des assemblages.

Applications potentielles et retombées industrielles

 Assemblages poteau-poutre, poutre-poutre (joint de transport), poteau-poteau, fabrication de treillis, etc.

raphael.bouchard.2@ulaval.ca

Partenaires

partenaire partenaire
partenaire partenaire partenaire partenaire partenaire partenaire
partenaire partenaire partenaire partenaire partenaire partenaire
partenaire partenaire
Version mobile