Chaire industrielle de recherche sur la
construction écoresponsable en bois

Annonce : Dernière mise à jour novembre 2018

Recherche sur la construction écoresponsable en bois

Auteur: Magazine Voir vert, 1 août 2013

Construction, écoresponsable, bois : voilà les trois mots clés qui se profilent derrière l’implantation, à l’Université Laval, d’une chaire de recherche qui verra à favoriser le recours au matériau bois dans le bâtiment non résidentiel et multiétagé. Bénéficiant du soutien financier du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada (CRSNG), elle démarrera ses activités dès cet été.

« Notre leitmotiv, dès le départ, est de faire jouer un plus grand rôle au matériau bois dans le bâtiment durable en démontrant scientifiquement sa valeur et ses vertus écologiques. Il s’agira d’en faire la preuve hors de tout doute, parce qu’il y a tellement de choses qui relèvent plus de la prétention que des faits en matière d’environnement », indique Pierre Blanchet, titulaire de cette nouvelle chaire de recherche sur la construction écoresponsable en bois.

La mise sur pied de la chaire est le fruit d’une démarche concertée entre la Faculté de foresterie, de géographie et de géomatique, la Faculté d’aménagement, d’architecture et des arts visuels et la Faculté des sciences et de génie de l’Université Laval. L’initiative s’articule autour de trois axes de recherche, qui s’articulent eux-mêmes autour de huit grands thèmes : Concevoir (conception intégrée, analyse de cycle de vie, écoconception) ; Construire (matériaux, systèmes constructifs, logistique) ; Opérer (efficacité énergétique, durabilité).

La chaire poursuivra un double objectif. Pierre Blanchet précise : « Sur le plan industriel, nous visons à établir des pratiques de construction écoresponsables novatrices positionnant le partenariat comme un leader mondial devant influencer significativement la réduction des gaz à effet de serre, de même que le développement économique du secteur forestier et de la filière de la construction.

« À l’échelle de l’Université, poursuit-il, le but est de former du personnel hautement qualifié ; des gens qui deviendront des contributeurs à l’avancement de la connaissance dans le domaine de la construction avec matériau bois et, aussi, des spécialistes disponibles à l’embauche dans l’industrie. »

Le programme de formation comptera 32 personnes au niveau du baccalauréat, 16 à celui de la maîtrise et 27 à celui du doctorat. Sept candidats au post-doctorat et 10 professionnels de recherche seront aussi associés à l’initiative, qui prévoit l’établissement de liens avec d’autres groupes de recherche au Québec et ailleurs dans le monde.

Soulignons que la création de la chaire de recherche bénéficie du soutien des partenaires suivants : Provencher Roy + Associés Architectes ; Coarchitecture ; CIMA + ; Pomerleau ; Chantiers Chibougamau ; Maibec ; WoodPlus Coatings ; Kruger ; Toitures Mauriciennes ; FPInnovations ; la Société d’habitation du Québec ; le ministère des Ressources naturelles et de la Faune du Québec (MNRF) ; et le Bureau de l’efficacité et de l’innovation énergétique du MNRF.

Source : magazine Voir vert

http://www.voirvert.ca/nouvelles/actualites/recherche-sur-la-construction-ecoresponsable-bois

partenaire partenaire partenaire partenaire partenaire partenaire
partenaire partenaire partenaire partenaire partenaire partenaire
partenaire partenaire
Version mobile